Le Gier

De sa source au barrage de Soulage.

Le Bonnefond rencontre le Gier (à gauche sur la photo).

Le Gier prend sa source à 1310 m d'altitude (carte IGN n°2933ET) au pied du crêt de la perdrix, point culminant du massif du Pilat, au lieu-dit "la Jasserie" sur la commune de la Valla en Gier.

Après un cours parcours sur des prés d'altitudes, il s'engouffre dans une gorge abrupte et bondit en une magnifique cascade d'une hauteur de 50 m, il déroule ensuite ses eaux torrentueuses et cristallines, dans le cadre naturel d'une vallée profonde et encaissée de moyenne montagne, jusqu'au barrage de Soulage après un dénivelé de 820 m sur environ 7 km. Il s'apaise à l'aval du mur jusqu'au fleuve Rhône après un parcours total de 44 km.

Il offre de beau poste pour la pêche au toc aux appâts naturels mais permet peu la pratique du fouet en raison de son cours étroit et de la végétation qui le borde.

Il reçoit trois affluents d'intérêts: le ruisseau de Bonnefont ( qui reçoit lui même le ruisseau du Grand Creux ) à hauteur du lieu-dit "Pralong", le ruisseau de la Fare à hauteur du lieu-dit "les Sagnes" et le Ban dans le barrage de Soulage via le barrage de la Rive.

L'accès à la rivière est assez facile, une route départementale la suivant de près, sauf sa partie au niveau de l'ancien barrage du Piney ( aujourd'hui désaffecté pour des raisons de sécurité ) qui demande un peu de marche.

On y trouve une population de truites Farios de souche méditerranéenne en nombre correcte avec parfois de belles surprises. Des rempoissonnements réguliers ont lieu chaque année.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×